AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Texte bidon de la mort qui tue !

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurie Camden

avatar


More about you
» Rencontres:

MessageSujet: Texte bidon de la mort qui tue !   Ven 30 Nov - 14:23

Bien sûr qu'il détestait Timothy. Mais pouvait-on réellement l'en blâmer ? Ce gars lui volait quand même sous le nez l'homme de sa vie, et Rylan n'avait aucun moyen de changer les choses sans passer pour le méchant de l'histoire. Pourtant, il ne comptait pas abandonner si facilement la partie. Il aurait pu se jeter à son cou et lui déclarer sa flamme, mais il savait – et le passé l'avait mainte fois prouvé – que ça ne convaincrait pas le policier. Avec Timmy, c'était du sérieux, et ce ne serait pas quelques mots doux, une partie de jambe en l'air torride et un bon orgasme qui lui ferait jeter celui a qui il avait daigné présenté Louisa et surtout l'île de la Providencia. Non, Rylan devait être plus subtile. Plus... aérien. Il devait allié adroitement jalousie, possessivité et son corps de rêve. Il devrait lui montrer l'air de rien ce qu'il perdait en se laissant passer la corde au cou par un autre que lui.

Comme s'il avait lu dans ses pensées, Julian le traîna par la main jusqu'à la vieille grange. Rylan ne put s'empêcher de sourire. Combien de fois ne s'étaient-ils pas envoyé en l'air dans ce qu'il aimait appeler « la garçonnière de Julian » ? L'odeur à l'intérieur éveilla un million de sensations familières, et bien qu'une barque retournée encombrait la majeure partie du centre, tout le bric-à-broc autour d'eux était identique à ses souvenirs. Des caisses, un monticule de bûches de bois, des outils, une hache, un établi, et de nombreux filets de pêches se partageaient l'endroit. Si personne n'y avait touché, en haut de la mezzanine, sous la charpentes devait se trouver un matelas, des couvertures, des cousins, une radio à dynamo, et, planqué sous une planche : les magasines pornos de Julian.

Les doigts toujours enlacés à ceux de son ex-amant, Rylan s'appuya contre le mur de la grange, près du corps si attirant du policier. Il n'était pas quelqu'un de facile à vivre, il devait le lui accorder. Mais il ne le faisait pas exprès. Rylan ne se levait pas le matin avec l'envie de faire tourner son monde en bourrique. « Tu as raison, tu aurais dû me le dire. Je ne serais pas venu m'infliger une telle humiliation. » murmura-t-il en ignorant le grincement qu'il entendit au fond de la grange. Ce devait être le vent qui faisait crisser la charpente. « Quand je suis arrivé et que j'ai vu Timothy, j'ai bien cru que le monde allait s'écrouler sous mes pieds. J'ai pas supporté. Car pendant treize ans de fête des démons, c'était moi la star sur ton cailloux, et non lui. » Malgré l'obscurité, Rylan plongeait son regard dans celui de son ex. Comme ils en avaient l'habitude entre eux, il parlait sincèrement, et à cœur ouvert. « Je croyais passer le week-end à m'envoyer en l'air avec toi. Comme chaque année, je devais débarquer, rafler le masque de ton concubin, et puis baiser non-stop. Ça ne sera pas le cas cette fois-ci. »

Dans un soupire, Rylan délaça ses doigts et s'éloigna vers l'établi situé dans un coin. Là-bas, il déposa sa bière, puis il y alluma à l'aide d'allumettes une vieille lampe à huile qui projeta faiblement sa lumière. Le halo n'était pas assez puissant pour éclairer le fond de la grange, mais suffisant pour leur permettre de mieux se voir, et mieux discuter. « J'ai jamais aimé céder ma place, et tu le sais. Tu me connais. Je suis capricieux, excessif, possessif et j'ai toujours crié haut et fort que tu étais à moi et ce depuis qu'on est gosse. » Un petit sourire qu'il se voulait adorable et sincère étira espièglement ses lèvres. « M'en veux pas de détester ton Timothy. Je me ferais à la deuxième place. Il me faut juste du temps. » Un léger rire. « Promet-moi seulement de pas l'épouser dans les années à venir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurie Camden

avatar


More about you
» Rencontres:

MessageSujet: Re: Texte bidon de la mort qui tue !   Sam 1 Déc - 12:09



a. HUMAINS

groupe ouvert
Il s’agit de la race la plus répandue sur terre. La majorité d'entre eux ne possèdent aucun pouvoir particulier, ni de capacité sortant de l’ordinaire. Leur force réside simplement dans leur grand nombre. Les humains sont des milliards à travers le monde. Cette masse incroyable fait d’eux les maîtres de celui-ci. Un grand nombre de tempéraments et de caractères sont représentés dans la race humaine. Si l’on exclu la haine violente et irraisonnée qu’ils éprouvent pour tout ce qui n'est pas comme eux, les humains semblent être dénuées de tout préjugé inné. La plupart des humains qui ont conscience de l'existence des races de la nuit (ils sont rares) éprouvent une grande peur mêlée de haine envers celles-ci. Mais soyons justes : il est plutôt légitime d’éprouver de tels sentiments face à des amateurs de sang et de chaire humaine.

Pour l'heure, plusieurs catégories d'êtres humains sont répertoriées: L'humain courant qui n'a que son courage pour allié, le sorcier qui maîtrise les puissances occultes de la Nature, l'intouchable immunisé contre les forces du Mal et l'immortel qui traverse les époques sans craindre la mort.


Dernière édition par Nolan McKenzie le Sam 1 Déc - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurie Camden

avatar


More about you
» Rencontres:

MessageSujet: Re: Texte bidon de la mort qui tue !   Sam 1 Déc - 15:36

blaballa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Texte bidon de la mort qui tue !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Texte bidon de la mort qui tue !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sizwe Banzi est mort
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Constanza :: • Genoa-
Sauter vers: